Comment devenir un consommateur responsable ?

Pour devenir un consommateur responsable, il y a bien sûr de nombreuses pistes :

  • acheter moins,
  • acheter local,
  • s’assurer de la provenance des matières premières,
  • s’assurer du respect des petites mains qui ont fabriqué le produit …

Ce n’est pas toujours simple de s’y retrouver et c’est d’ailleurs pour cela que nous avons créé Cmylocal et son carnet de bonnes adresses d’artisans et entreprises responsables.

Mais parfois nous oublions ne nous poser les bonnes questions, influencé.e.s par une étiquette mensongère, un sourire vendeur ou un.e ami.e pas aussi consommacteur.trice que nous.

methode bisou

Comment faire pour ne jamais se précipiter et regretter un achat à peine sorti.e du magasin ?

Après la méthode de « tourner 7 fois la langue dans sa bouche » pour réfléchir avant de parler, il y a la méthode BISOU pour réfléchir 5 fois avant d’acheter !!

Ce sont Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken qui ont mis au point cette méthode il y a quelques années et nous vous partageons la jolie infographie des Ecolos Humanistes pour bien la comprendre.

Un moyen mnémotechnique facile et sympa pour acheter responsable !

Je me suis prêtée à l’exercice ce week-end.

Je cherchais un cadeau pour une amie dont c’est l’anniversaire cette semaine. Je suis allée chercher des idées au Générateur, boutique de créateurs à Strasbourg.

  • Besoin : cet achat répond au besoin de faire plaisir à mon amie et lui témoigner mon amitié
  • Immédiat : son anniversaire est jeudi, il ne faut pas que j’attends trop
  • Semblable : Elle a surement déjà quelques bijoux mais ces boucles d’oreilles d’Anna Mouquod, je suis certaine que non.
  • Origine : Elles sont fabriquées de manière artisanale à Strasbourg et garanties sans nickel.
  • Utile : elles lui seront utiles dans les moments où elle se sentira seule et en les portant elle se rappellera que des amies tiennent très fort à elle !

Puis je suis passée dans une boutique de sport et j’ai vu un très joli débardeur de running en laine mérinos de la marque Kira Traa.

  • Besoin : à quel besoin répond cet achat ? Franchement aucun…à part celui de posséder.
  • Immédiat : je peux attendre quelques jours pour me décider surtout que malgré ce beau soleil il fait -2°C avec le vent glacial qui souffle depuis 2 jours.
  • Semblable : J’ai déjà trois débardeurs pour faire du sport.
  • Origine : la marque est norvégienne et n’est pas faite en France.
  • Utile : la laine mérinos apporte indéniablement un confort primordial pour la pratique du sport, j’en sais quelque chose avec mon tee-shirt OGARUN.

Mais d’ailleurs … Un petit tour sur le site d’OGARUN à la page « produits à venir », pour découvrir qu’un débardeur femme doit venir enrichir la collection en Avril 2022. ca vaut le coup d’attendre et de réfléchir à un achat responsable de fabrication française 🙂

ogarun debardeur a venir