Interview Fibao

Fibao, pour une toilette bambou – la marque des Hauts de France

Fibao déniché par Cmylocal

Véronique Tondeux est lilloise et la fondatrice de Fibao, une entreprise qui commercialise des accessoires textiles zéro déchets en circuit court. Nous l’avons rencontré autour d’une tasse de café virtuelle malheureusement, mais nous avons néanmoins passé un excellent moment.

 

« Bonjour Véronique, qui êtes-vous ? 

Je suis une citoyenne lilloise qui essaie de faire de son mieux dans le monde où l’on vit ».

Issue du milieu textile du Nord qui a fait faillite dans les années 1970/80, Véronique a vu les usines textiles fermer les unes après les autres. En tant que lilloise, sa famille a été directement touchée.

Après une maitrise Langues Etrangères Appliquées au commerce et des premières expériences en Europe, Véronique fait le triste constat en 1999 que notre société de consommation se déshumanise progressivement, les contacts humains se perdent, nos savoir-faire et nos emplois disparaissent et les magasins de « chinoiseries » à 1€ ont le vent en poupe.

Elle décide de créer un réseau d’esthéticiennes à domicile, pour rendre la beauté accessible et recréer du lien humain. Sa marque Bonjour la Vie propose également des produits de soins fabriqués en Bretagne. C’est le début de l’aventure.

« Depuis quand votre marque Fibao existe-t-elle ?

J’ai créé Fibao en 2009. L’entreprise est née d’un besoin identifié par le réseau de Bonjour la Vie ».

En effet, pendant 10 ans, le réseau d’esthéticiennes à domicile fait ses preuves. Ni trop ni trop peu, avec une vingtaine d’esthéticiennes à travers la France, Bonjour la Vie tente à son échelle de remettre des valeurs humaines dans le monde du travail et la relation avec le client, la satisfaction doit être réciproque et un vrai lien doit se créer dans une relation entre l’esthéticienne et sa cliente, lien que l’on appelle maintenant très mécaniquement BtoC.  En créant ce lien d’écoute, le réseau capte un retour unanime : le soir les femmes sont fatiguées et ne prennent pas le temps de s’occuper d’elles. La solution va s’appeler Fibao : la création d’articles de démaquillage en éponge de bambou, pour un démaquillage rapide et efficace avec une forme parfaitement adaptée à la morphologie du visage. Les premières lingettes lavables sont nées (le forme gant est d’ailleurs protégée 3 fois à l’INPI). Pendant un an le produit a été proposé au seing du réseau Bonjour la Vie et devant son succès, Véronique a trouvé cela vraiment dommage de ne pas en faire profiter plus de monde, elle a donc décidé en 2010 de le sortir de son contexte et de donner naissance à Fibao.

« Pourquoi avoir choisi ce nom ?

Je voulais un nom prononçable dans toutes les langues européennes, et avec une consonance française d’où la lettre F ».

Le produit prend son essor progressivement, il est référencé dans de nombreux magasins bio d’abord sous l’appellation « Bonjour la Vie »  puis « Bonjour la vie – Fibao » et depuis 2013 « Fibao » tout simplement. L’activité d’esthéticiennes s’est volontairement éteinte progressivement, avec une transition douce de 8 années.

Fibao déniché par Cmylocal
Fibao déniché par Cmylocal
Fibao déniché par Cmylocal

« Combien de personnes employez-vous ? 

Au début de l’aventure, une seule couturière faisait les pièces, d’abord à temps partiel puis à temps plein ».

Mais face au succès de ses produits, Véronique choisit de participer à la redynamisation de la filière textile dans les Hauts de France et sous-traite la fabrication de ses produits. C’est un véritable parcours du combattant, beaucoup vous le diront. A l’époque, les entreprises françaises vivaient encore dans une autre « époque » et proposaient des prix exorbitants. Par chance, un ESAT a accepté de jouer le jeu. L’aventure pouvait démarrer. Depuis 12 ans elle travaille avec l’ESAT d’Armentières, une très belle collaboration qui a permis de former de nouvelles couturières et faire travailler une dizaine de personnes plus lourdement handicapées à l’emballage.

Jusqu’à mi-mars 2020 (2 ans déjà …), elle fait travailler 4 ESAT pour la coupe du tissu, la confection, l’assemblage et le conditionnement. Ils sont tous dans un rayon de 50 kms autour de Lille, le plus loin étant à Arras. Fibao générait 55 emplois au travers de ses 4 sous-traitants et de son agent commercial en CDI. Sans oublier les fournisseurs locaux, 90% de tous ses fournisseurs !

« On parle beaucoup des ESAT, pourriez-vous nous partager votre expérience ? 

Les ESAT sont des établissements et services d’aide par le travail. Ils sont réservés aux personnes en situation de handicap et visent leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle. Travailler avec un ESAT c’est accepter de travailler en flux tendu mais jamais dans le stress. Les travailleurs ne doivent pas être déstabilisés au risque de perdre leur savoir-faire ».

Véronique va travailler deux demi-journées par an avec eux pour comprendre comment ils travaillent, les connaitre, et ainsi veiller à ne pas développer de nouveaux produits trop compliqués.

Avec le COVID tout s’est arrêté. Les ESAT sont restés fermés pendant les 2 premiers confinements, et les travailleurs étant des personnes vulnérables, la reprise est très lente, ils ont souvent perdu leur savoir-faire et doivent tout réapprendre. Mais Véronique est philosophe. Dans un contexte économiquement difficile, les produits commercialisés par Fibao ne sont pas les plus recherchés (car non vitaux), les ventes ont chuté, le flux est donc moins tendu et les travailleurs peuvent reprendre doucement.

Fibao déniché par Cmylocal

Lire la vidéo

fibao sur F3
Fibao déniché par Cmylocal

« Que pouvons-nous souhaiter à Fibao en 2022 ?

Fibao est une structure légère et agile qui lui permet de rester  debout. Notre force est d’avoir un vrai lien de confiance avec nos fournisseurs et sous traitants. Ils nous ont permis de porter les couleurs du Made In France en Europe et sur le continent américain. Aujourd’hui nous les portons aux français».

L’envie et la foi de Véronique dans ce qu’elle fait est communicative. Malgré une baisse significative de son chiffre d’affaires à l’international (avec la fermeture des frontières) elle ne baisse pas les bras. Pour Fibao, pour ses clients mais aussi pour ses sous-traitants et fournisseurs car c’est toute une chaine de valeur qui est en jeu.

Elle réinvente, écoute, cherche la meilleure solution pour continuer à mener son cheval de bataille : produire local, redonner du sens et de l’humain et repartir à la conquête de l’Amérique. Depuis 10 jours elle peut se vanter d’avoir trouvé une nouvelle fibre toute aussi efficace et 100% européenne. Mais ce n’est pas aussi simple que l’on pense même si effectivement depuis 2018 certains fournisseurs se sont recentrés sur les tissus fait en France. Véronique a travaillé pendant 2 ans avec une entreprise du Nord pour mettre en place un tissu avec des propriétés inédites mais la société a récemment fait faillite. Elle a présenté son dossier à un nombre inimaginable de fournisseurs, un seul a accepté de relever le défi, une entreprise lyonnaise. « On s’éloigne un peu de Nord mais quand l’envie et le savoir-faire sont là … » dit-elle en souriant. Le nouveau fil de Fibao sera donc issu d’une plante européenne aux mêmes propriétés que le bambou, avec un fil fait en Europe et un tissage à Lyon.

« Parlez-nous de votre produit phare ! 

Ils évoluent en fonction des époques. On peut dire qu’il y a l’avant 2020, pendant le confinement, et aujourd’hui 😊 ».

2 produits ont passé les 3 époques : le grand démaquillant (souvenez-vous celui protégé par l’INPI et qui reste sur le podium depuis 2009) et le bonnet sèche cheveu (bonnet de lutin à mettre sur cheveux mouillés pour un séchage électrique moins long donc moins agressif et moins consommateur d’électricité). Et la petite nouveauté phare est le sac chutes de savons : élu 4 mois de suite meilleur produit sur slow cosmétique, toujours sur le haut de l’affiche… 100% made in France (déjà en 2020 après 2 ans de recherche sur un nouveau tissu !), totalement zéro-déchets, 100% biodégradable et vraiment pas cher.

« Votre mot de la fin ?

J’en aurais deux :

  • Arrêtons de déshumaniser le commerce ! Jusqu’où irons-nous ? Vivons, rencontrons, profitons de nos magasins de proximité. Depuis un an les français les boudent, ce qui engendrent de nombreuses faillites.
  • Nous avons tout en France, des usines de fil, d’aiguilles, de fermeture éclairs, des compétences, … refaisons vivre ensemble nos savoirs faire. »

Véronique nous a gentiment proposé d’organiser un jeu concours pour vous faire découvrir ses produits. Retrouvez le début avril sur nos comptes Instagram et Facebook.

Delphine

Promo spéciale Printemps 2022 Cmylocal / Fibao

  1. Recevez un gant démaquillant pour toute commande de 30 € et plus sur le site www.fibao.fr en venant de Cmylocal ou Bleu Blanc Rousse

  2. Recevez un gant démaquillant + un sac à savon pour toute commande de 50 € et plus sur le site www.fibao.fr en venant de Cmylocal ou Bleu Blanc Rousse

  3. Pour vous identifier, c’est simple, laisser un message lors de la commande.

    (valable jusqu’au 20 Juin 2022)