Interview Kippit

Qui ne rêve pas d’équiper sa maison de matériel électroménager garanti à vie, avec des pièces de rechanges sans date limite de production ? Fini le lave- linge qui coûte plus cher à réparer qu’à changer ! Finies les aberrations écologiques que nous vivons au quotidien ! C’est le pari un peu fou de KIPPIT, la marque toulousaine lancée en 2018.

L’aventure commence avec Kareen et Jacques, alors associés dans une société de sondages, qui souhaitent faire évoluer leur vie professionnelle et donner du sens à leur quotidien. La panne d’un lave- linge justement, qu’il faut  jeter parce que les pièces de rechange ne sont plus disponibles, donne le coup d’envoi. Quelques mois plus tard, des élèves ingénieurs (de l’ICAM à Toulouse) sont à la manœuvre et un premier cahier des charges est rédigé. Objectif : concevoir et fabriquer un linge- linge écolo et durable, avec des pièces garanties à vie. Plusieurs cohortes d’étudiants s’y collent et prouvent que c’est faisable.

Dans le même temps, la marque s’installe, le concept fait son chemin et la communauté des KIPPERS se crée. C’est cette communauté de soutiens de la première heure qui propose une première réalisation : la bouilloire KIPPIT.

Le prototype est présenté au salon du MIF 2019. « C’est un moment incroyable », nous confie Kareen, « ça correspondait vraiment à une attente, cela avait du sens pour tout le monde ». KIPPIT recrute un ingénieur et multiplie les interviews dans la presse. En 2020, ils décident de lancer une campagne ULULE pour aider au financement de l’industrialisation.

Malgré l’arrivée du COVID, la communauté pousse au lancement de la campagne.

Banco ! « C’est un succès, un truc de dingue ! », se rappelle Kareen. « Nous souhaitions récupérer 100 000 euros, au final, c’est 245 000 euros qui arriveront sur le compte ULULE ! ».

bouilloire KIPPIT
equipe Kippit
usinage kippit

C’est grâce à ce grand mouvement de confiance que les investisseurs suivent et que le projet de fabrication est enfin lancé. Pourtant, tout n’est pas simple. La période sanitaire n’a rien arrangé. L’équipe KIPPIT se rend compte que c’est compliqué de « vouloir fabriquer français ». Malgré toute leur bonne volonté et leur engagement, des matériaux manquent, des compétences n’existent pas, les fournisseurs sont rares. Un exemple parmi tant d’autres raconté par Kareen et qui montre le problème du MIF : « Par exemple l’inox, indispensable à la fabrication de notre bouilloire : en France, on fabrique de l’inox, mais on ne sait pas faire de double paroi, c’est un traitement spécial qui n’existe plus dans l’hexagone. Heureusement, notre fournisseur a décidé de monter en compétences pour le produire. Même chose pour le plastic, ou le système de chauffe qui n’est produit qu’en Asie. Le gros boulot, c’est donc maintenant de trouver des partenaires français. C’est tout le problème du MIF, il y a beaucoup de développement en France, mais la fabrication se fait ailleurs. Mais on s’est dit avançons quand même, ça fait partie du chemin ! » .

Les KIPPERS suivent toujours ! En décembre 2020, KIPPIT ouvre son capital : plus d’une centaine d’entre eux ont investi (dont une des associées Cmylocal) et 2 fonds d’investissements ont rejoint l’aventure.

« On en est là ! En parallèle on gère les complications dues au COVID, le prix des matières premières qui augmente, la pénurie de matériaux, c’est très tendu ! Il faut être agiles et à l’écoute ! ».

Tout avance quand même chez KIPPIT : après la bouilloire, les KIPPERS ont voté pour la fabrication d’un grille- pain, puis d’un lave- linge (commercialisation prévue fin 2023).

L’ambition ne manque pas : dans quelques années, KIPPIT sera L’Acteur référence de l’électro- ménager durable et réparable. Dans le même temps, ils impulsent une réindustrialisation de certains savoir- faire sur le territoire et travaillent au développement d’une société inclusive (tous les postes de travail sont conçus pour accueillir aussi des personnes en situation de handicap).

Merci KIPPIT pour ce que vous faites ! Pour faire avancer toutes les lignes, pour encourager l’inclusion globale et la société ouverte !

Hâte de nous équiper en électroménager KIPPIT !