Interview La Fermière et l’Epicurien

la fermière et l'épicurien déniché par cmylocalUn appel de la terre et des valeurs agricoles pour une reconversion réussie … la belle histoire de La fermière et l’épicurien

Changer de vie, renoncer, tout lâcher pour un nouveau départ ? Nous y pensons tous, à un moment ou un autre de notre vie. Mais il faut du courage, de la persévérance et beaucoup de résilience  pour y parvenir! Pari réussi pour Elise et Xavier, qui, il y a 5 ans déjà, ont tout laissé pour se lancer dans l’aventure agricole. Et quand on dit tout, c’est absolument tout ! Changement de vie radical !

Ils vivaient à Anglet, sur la côte basque. Pas désagréable pourtant : Xavier est journaliste, Elise, graphiste, ils ont une petite fille de 5 ans. En apparence, tout va bien. En apparence seulement, parce tous deux  sentent que quelque chose ne va pas. Elise a souvent des maux de tête, Xavier est aigri, en colère contre tout … Ils comprennent que cette vie, leur vie, leur mode de vie ne leur convient plus.

Elise aime la terre, depuis toujours et entreprend une formation d’herboriste en même temps qu’un brevet agricole. Elle souhaite s’installer à la campagne, cultiver. Xavier est plus réticent. Jusqu’au jour où il participe à une formation de permaculture en Ardèche. « Il est transcendé », s’amuse Elise, « il comprend ce que veut dire vivre autrement  et envisage une autre façon de vivre». L’aventure commence.

Tous deux se mettent à chercher une terre, un lieu de vie. Visites et rencontres avec des paysans se multiplient jusqu’au jour où c’est le coup de foudre : 4 hectares de terre défrichées, au milieu de la forêt de Castagnède, dans le Béarn. C’est là, ils le savent, qu’ils doivent entreprendre leur vie nouvelle.

Ca tombe bien, l’agriculteur, propriétaire de cette terre, se bat depuis toujours pour une agriculture bio et ne souhaite pas transmettre cette terre à n’importe qui. Il va les aider et les accompagner dans leur installation : il les conseille, leur prête son tracteur, confie ses astuces … Un œil bienveillant, toujours aujourd’hui, sur ces néo- ruraux, « les bios » comme on les appelle au village !

la fermière et l'épicurien déniché par cmylocal
la fermière et l'épicurien déniché par cmylocal
la fermière et l'épicurien déniché par cmylocal

Elise et Xavier s’installent là, avec leur petite fille : pas question d’aller vivre ailleurs. Ils construisent une Yourte et désormais, toute leur vie s’organise  en autonomie, autour de leur exploitation.

Pas simple tous les jours : les moments difficiles ne manquent pas et financièrement, c’est dur-  « la liberté a un prix ! » – .Mais jamais ils ne regrettent leur décision et s’enthousiasment pour leur belle réussite. Parce que oui, ils l’ont fait et ont réussi !

« Du courage ? Non, je n’avais plus le choix, j’étais mal dans ma vie, c‘était plus simple de changer tout que de continuer comme ça. C’est autre chose et nous sommes libres ! » confie Elise.

Aujourd’hui, ils produisent tisanes, plants potagers et plantes aromatiques. Elise pratique aussi la cueillette sauvage, dans la forêt près de chez elle, dans la campagne et dans la montagne qui n’est pas très loin. Ils vendent sur les marchés (c’est d’ailleurs sur le marché de Bayonne que je l’ai rencontrée !) et distribuent dans plusieurs magasins : tisanes, sels aromatiques, huiles aromatiques, fleurs comestibles, bougies, fleurs séchées du jardin et bientôt bijoux en résine et fleurs séchées.

Ils sont en train de construire un hangar, lieu de culture et d’expérimentation, qui pourra prochainement accueillir des visiteurs. Ce lieu sera bien sûr autonome en énergie.

Vous pourrez les croiser cet été, si vous passez vos vacances dans le pays basque ou les Landes : Elise est tous les samedis matin sur le marché de Bayonne, et leurs produits sont distribués à Ascain, par l’association « Brin d’herbe ». Ils seront aussi à Hossegor cet été, dans la boutique éphémère de producteurs locaux.

Vous pouvez retrouver leurs produits dans quelques boutiques spécialisées en France et sur leur site internet.

Pour ma part, j’ai passé l’hiver avec leurs tisanes, un petit bonheur quotidien et une belle histoire !

Hélène

la fermière et l'épicurien déniché par cmylocal